RUDOLF PIEHLMAYER

Opera online Juni 2019

L’Orchestre symphonique de Bretagne, pas vraiment à l’abri des aspersions au fond de la fosse et fort de cinquante-cinq membres, délivre dés l’ouverture une pâte musicale puissante, à ne pas dire brillante, particulièrement lorsque les cuivres étincelants suggèrent avec brio la fureur des éléments. Le maestro Piehlmayer, remarquable chef débordant d’énergie, fait corps avec l’orchestre et en tire le meilleur. On entre alors dans une fascination que la croissante intensité dramatique de cet opéra maintient pendant tout son déroulement. C’est grandiose comme du Wagner, il n’y a rien à ajouter à cela.